Votre chat peut-il consommer du chocolat ?

Le chien n’est pas le seul animal victime d’une intoxication au chocolat. À côté, son plus proche voisin de la maison le chat l’est également. Sauf que la probabilité que votre chat consomme du chocolat sur la table est plus faible que celle de votre chien. Néanmoins, vous devriez vous rassurer que ce que cela n’arrive jamais. En effet, le chocolat, cet aliment tant aimé des humains, contient quelques substances dangereuses pour votre félidé à la maison. Dans ce contexte, votre chat peut-il consommer du chocolat ? Lisez la suite de l’article !

Le chat ne doit en aucun cas consommer du chocolat : pourquoi ?

Comme les chiens, les chats non plus ne doivent consommer du chocolat. En effet, si ce dernier est particulièrement bénéfique pour les hommes, pour des animaux tels que le chat, c’est pratiquement un poison. La principale raison est due à la présence de la théobromine et de la caféine dans le chocolat. Ces deux substances ont « un effet diurétique qui provoque vomissements et diarrhée » chez le chat. Ce sont également « de puissants stimulants du système nerveux central et du cœur ». Dans les deux cas, le chocolat crée de graves troubles alimentaires chez votre minou. Ainsi, selon la quantité consommée, votre chat risque de perdre la vie ou de présenter certains symptômes au bout de quelques heures.

L’intoxication alimentaire au chocolat : comment se manifeste-t-elle ?

Lorsque votre chat consomme du chocolat, les troubles n’apparaissent que lorsque la quantité consommée est élevée. Mais, il y a un autre paramètre à prendre en compte : il s’agit du type de chocolat consommé par le chat. Ainsi, le chocolat noir qui contient plus de cacao (au-delà de 35 %) et donc plus riche en caféine et en théobromine est le plus dangereux pour votre chat. À l’opposé, un chocolat au lait (environ 25 % de cacao) ou un chocolat blanc (absence de cacao) sont moins dangereux pour le chat. Néanmoins, les deux premiers sont à bannir de l’alimentation de votre félidé.

Au cas où la quantité de chocolat ingurgitée est élevée, votre chat manifeste les premiers signes cliniques autour de 6 voire 12 heures. Ils se caractérisent alors par des vomissements, un besoin de boire une grande quantité d’eau ou encore des agitations. Au-delà, le système nerveux de votre chat peut se retrouver atteint. Ici, l’Animal ne contrôle plus tous ses mouvements. Il s’en suit un œdème pulmonaire, une hyperthermie ou une arythmie cardiaque qui aboutit dans la plupart des cas à la mort.

Les premiers gestes en cas d’intoxication alimentaire : que faire ?

Si éviter que votre chat ne touche du chocolat est la première précaution à prendre, en cas d’intoxication, l’une des premières choses à faire est de récupérer l’animal et de l’enfermer dans une pièce bien aérée. Ensuite, prenez votre téléphone et faites appel à un vétérinaire. Mais, avant l’arrivée de ce dernier, donnez à boire à votre chat tant son besoin d’eau augmente et surtout ne lui donnez pas à manger. Vous pourriez aussi dans la mesure du possible prendre sa température. Votre vétérinaire fera alors le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *